Main Menu

LIBRE ALGÉRIE

  • Un seul cap, la démocratie

    Le jeudi 23 janvier 2020
    à 11:31:00


    Le peuple algérien poursuit son chemin vers la liberté, rien ne semble arrêter la révolution pacifique qui bouclera bientôt, sa première année. Les Algériens et les Algériennes, toutes franges confondues, sont dans la rue chaque vendredi, les étudiants marchent chaque mardi, en plus de différentes corporations qui tiennent des rassemblements de protestation. La rue gronde, la maison Algérie est en ébullition. Face à la rue, le pouvoir reste sourd et muet, il ne croit qu’en ses propres recettes, médiocres et malpropres soient-elles. En mal de légitimité, il multiplie les rencontres « thé ou café », tant au niveau national qu’international...lire la suite...

  • Les experts ne peuvent pas se substituer à la volonté populaire

    Le jeudi 23 janvier 2020
    à 11:29:00


    Malgré les quelques signes d’apaisement, la feuille de route du nouveau chef de l’État est loin de rompre avec les pratiques archaïques du régime. Alors que l’élaboration de la constitution est une affaire politique –c’est un contrat social que les citoyens établissent en vue de gérer les affaires du pays –, le régime voit, quant à lui, un moyen de régenter, voire tenir en laisse, la société. Pour étayer cette thèse, il suffit d’examiner les pouvoirs exorbitants que possède le chef de l’État dans la constitution en vigueur. Ainsi, bien qu’il arrive au régime de lâcher un peu de lest, […] L’article Les e...lire la suite...

  • Les assises du PAD : Pour une conférence nationale autonome de la conférence du pouvoir

    Le jeudi 23 janvier 2020
    à 11:27:00


    Les forces du pacte de l’alternative démocratique organisent des Assises nationales « Pour l’alternative démocratiques et la souveraineté populaire » le samedi 25 janvier 2020 à Alger. Les Assises regrouperont des représentants des forces de la société qui œuvrent pour une transition démocratique par un processus constituant souverain : partis politiques, syndicats, mouvement associatif et activistes du Hirak. Dans le communiqué rédigé à cet effet, les forces du PAD lancent un appel à toutes les forces politiques, syndicales, étudiantes, associatives ainsi que les ligues des droits de l’Homme, les personnalités nationales et les organisations de la so...lire la suite...

  • Appel- Assises Nationales pour l’Alternative Démocratique et la Souveraineté Populaire !

    Le jeudi 23 janvier 2020
    à 11:24:00


    Face au coup de force du 12 décembre dernier, opéré par le pouvoir de fait, illégitime et autoritaire, puis son prolongement à travers la désignation d’un gouvernement aussi illégitime, les forces du Pacte de l’Alternative Démocratique (PAD) appellent à la tenue des Assises Nationales pour l’Alternative Démocratique et la Souveraineté Populaire le 25 janvier 2020 à Alger. Ces assises constitueront une étape de convergence de toutes les forces de l’alternative démocratique en vue de la tenue d’une conférence nationale indépendante du pouvoir. Elles seront ouvertes à tous ceux et toutes celles qui adhèrent au projet de l’incontourna...lire la suite...

  • Mohamed Belouizdad : un précurseur de la lutte pour l’indépendance

    Le jeudi 23 janvier 2020
    à 11:21:00


    Il est des jeunes bras. Qui sont morts Tendus vers une mère… Kateb Yacine Ce fragment d’un poème écrit par l’illustre écrivain algérien , Kateb Yacine, en hommage aux martyrs de la Révolution de 1954 ,est une projection vive, sensible, perpétuellement renouvelée sur le parcours de l’un des précurseurs du nationalisme en algérien en l’occurrence Mohamed Belouizdad , happé par la mort à la fleur de l’âge , à l’acmé de sa vigueur nationaliste. Il est des jeunes bras qui sont morts, tendus vers une mère pour reprendre le fragment du poème de Kateb Yacine. Ce bras de mer pénétrant […] L’article Mohamed Belouiz...lire la suite...

  • Pourquoi veut-on faire taire l’association RAJ?

    Le jeudi 23 janvier 2020
    à 11:17:00


    Décidément, le pouvoir n’en finit pas avec ses pratiques révolues, et ses tentatives incessantes de mettre en chaos le sursaut révolutionnaire du 22février. Une fois de plus, il nous renseigne sur sa nature autoritaire et ses pratiques machiavéliques dans la gestion des manifestations pacifiques, et dans sa manière de répondre aux revendications portées par la révolution en cours. Cette dernière vise à restituer le pouvoir au peuple, bâtir un Etat de droit démocratique et sociale, et des institutions solides qui puisent leurs légitimé du peuple comme source de tout pouvoir. Sauf que le régime poursuit sa démonstration méprisante envers le […] L&rs...lire la suite...

  • Révolution populaire : Plus rien n’arrête le peuple

    Le jeudi 23 janvier 2020
    à 11:10:00


    Le 48ème vendredi de la révolution populaire a connu une mobilisation intacte à l’échelle de quasiment toutes les wilayas du pays, en dépit de la répression et de la vague des arrestations qui s’est abattue, dès les premières heures de la matinée. A Alger, les premiers manifestants qui avaient habitude de prendre place à la rue Didouche, ont été sauvagement réprimés, et ceux qui tentaient de filmer les scènes ont été malmenés, voire interpellés. Mais juste après la prière, les foules commençaient à affluer et la manif gagnait en impact, jusqu’à égaler celles des précédents vendredis. Ma...lire la suite...

  • LE CONTRAT NATIONAL

    Le jeudi 23 janvier 2020
    à 10:42:00


    DOCUMENTLE CONTRAT NATIONALLes partis de l’opposition algérienne, réunis à Romeauprès de la Communauté de San Egidio,déclarent en ce 13 janvier 1995:L’Algérie traverse aujourd’hui une épreuve tragique sans précédent.Plus de trente ans après avoir chèrement payé son indépendance, le peuple n’a pas pu voirse réaliser les principes et tous les objectifs du 1er novembre 1954 et a vu s’éloignerprogressivement tous les espoirs nés après octobre 1988.Aujourd’hui le peuple algérien vit un climat de terreur jamais égalé, aggravé par desconditions sociales et économiques intol&eacut...lire la suite...

  • Afud fkan yinelmaden i tnekra taɣerfant

    Le jeudi 23 janvier 2020
    à 07:38:00


    Iɣerfan merra n umaḍal yessaramen imal d uzekka yelha, tnekkaren-d ɣeftiktiwin timaynutin tizedyanin akked yiberdan yessufuɣen. Dɣa ulac ccek ulaanida ara tizmir tmurt neɣ tmetti ad trefd iman-is, neɣ ad d-tegmer tiktiwin dyiwellihen yelhan nnig n tesdawit. Ma nerra ad nessiɣzef tamuɣli deg umezruyamiran n tmura akken ad nwali amek xedmen yiɣerfan yenfalin . Ur temgaradenara sin belli d tasdawit i yellan d tamentilt n gemmu d unarni-nsen. Mazal ar ass-a di tmura n umaḍal s umata, tasdawit teqqim d yiwen umḍiq kananida i d-tlalen yisutren n yimussuten imettiyen, idelsanen neɣisertanen.Tirmitin slemdent-aɣ dakken kra umussu anida ur zeddin arayinelmaden, ur […] L’article Afud fkan yinelmaden i tnekra ta=...lire la suite...

  • Démocratiser l’Algérie, c’est sauver le pays sans sauver le régime

    Le mercredi 15 janvier 2020
    à 14:08:00


    L’année commence sur fond de tensions qui s’exacerbent sur plusieurs points chauds dans le monde. Au Moyen-Orient, alors que la population manifeste pour son droit à la démocratie réelle qui fasse fi du communautarisme et du sectarisme, le climat de guerre s’installe et la terreur atteint quasiment son apogée. Sur l’échiquier libyen, les forces internationales se positionnent et placent chacune d’elles ses pièces en vue d’une bataille qui s’annonce terrible et destructrice. Certains prédisent le début de la troisième guerre mondiale, et ce ne sont pas les indices qui plaident en leur défaveur. Cette situation aura des conséquences directes et/ou […] L’a...lire la suite...